Les énergies renouvelables (EnR)

Les EnR De quoi parle-t’on ?

EnR est un acronyme qui signifie énergies renouvelables

Les énergies sont dites renouvelables lorsque qu’elles se régénèrent plus vite qu’elles ne sont consommées

Le pétrole, le gaz ou le charbon ne sont pas considérés comme renouvelables car ils résultent d’une transformation de la matière organique à l’échelle des temps géologiques, et non du temps humain.

Ce sont des énergies de stock, vs les énergies de flux que sont les EnR, y compris le bois-énergie qui est renouvelable, si et seulement si il est issu d’une exploitation durable, ce qui exclut le bois-énergie provenant de la déforestation.

Elles présentent différentes particularités, dont une grande diversité de nature, d’état physique, de productible

Les EnR se présentent en effet généralement

  • à l’état solide, liquide ou gazeux
  • sous forme de chaleur, de bio-carburant ou, de plus en plus, d’électricité

De quelles énergies s’agit-il ?

  • Solaire thermique et photovoltaïque
  • Eolien
  • Biocarburants
  • Hydraulique
  • Bois-énergie 
  • Méthanisation
  • Géothermie
  • Pompes à chaleur
  • Energies marines renouvelables*

*voir chapitre spécifique plus loin

Image
enr

panorama français des EnR électriques
(édition 31 décembre 2020) 

Image
enr

Les énergies renouvelables se déploient à grande échelle sur les territoires qui leur sont le plus favorables, selon une analyse multi-critères

C’est ainsi, à titre d’exemple, que le photovoltaïque est tendanciellement plus développé dans le sud que dans le nord et inversement en ce qui concerne l’éolien terrestre 

Image
enr
Image
enr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Image
enr
Image
enr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) 2019-2023 et 2024-2028

La PPE un outil de pilotage de la politique énergétique de la France. Elle a été créée par la loi de transition énergétique pour la croissance verte.

elle définit notamment des objectifs ambitieux de montée en puissance de la production électrique d’origine renouvelable
 

Image
enr

 

Image
enr

La PPE vise notamment à baisser en priorité la part des hydrocarbures dans le mix énergétique français, et à augmenter la part des énergies renouvelables 
 

Image
enr

Ces choix sont notamment dictés par une volonté de diversifier la diminution de l’empreinte carbone de la production énergétique

Facteurs d’émission :

  • 6 g éqCO2 /kWh pour une centrale nucléaire (hors phases de démantèlement et de fin de vie des ouvrages)
  • entre 14 et 18 g éqCO2 /kWh pour l’éolien en mer
  • 14,1 g éqCO2 /kWh pour l’éolien terrestre
  • 56 g éqCO2 /kWh pour le photovoltaïque
  • 418 gCO2 /kWh pour une centrale à gaz
  • 1 058 gCO2 /kWh pour une centrale à charbon 

    FSource : ADEME

 L’EMPLOI : EXEMPLE DE L’EOLIEN

La répartition des emplois éoliens par région

Comme en 2018, les emplois créés en 2019 sont répartis sur presque tout le territoire, avec une part plus importante en Ile-de-France.

Image
enr

 

Evolution des acteurs au sein de la chaîne de valeur

Les emplois éoliens sont répartis sur l’ensemble de la chaîne de valeur en 2019

Image
enr